biblia

 

Présentation des auteurs

 

ANDRIOT-SAILLANT, Caroline : Docteur en Littératures comparées de Paris-IV-Sorbonne, auteur de La Fable de l’être : Yves Bonnefoy et Ted Hughes (L’Harmattan, 2006).

BOURSE Anne : Doctorante à l'Université de Paris-VIII. Sa thèse dirigée par T. Samoyault porte le titre : « Archive, événement, écriture : la « machine-mémoire » dans le roman français et américain des années 1950 à nos jours ».

CÉRON, Emeline : Doctorante à l'Université de Tours. Sa thèse dirigée par P. Chardin porte le titre : « Goethe et Musil : de l'universalisme heureux à l'indétermination malheureuse ».

CHARDIN, Philippe : Professeur de Littérature comparée à l'Université de Tours. Il est l'auteur, en particulier, du Roman de la conscience malheureuse (Droz, 1983. Rééd. 1998), Musil et la littérature européenne (PUF, 1998). Philippe Chardin est également écrivain : Alma Mater (Séguier, 2000), Soliloque pour clarinette seule (Melville/Léo Scheer, 2003). Il a d'ailleurs organisé à l'Université de Tours, en 2004, une journée intitulée : "La littérature comparée mène à tout même à la littérature" (avec J.-L. Backès, B. Canonne, J.-Y. Masson, J. Wolkenstein…).

CHATELAIN, Nathalie : Elle a soutenu sa thèse à l'Université de Nancy-III en 2005 (dir. Françoise Susini-Anastopoulos) : « Le Conte de fées en Europe à la fin du XIXe siècle. Naissance, essence et déliquescence du conte de fées fin-de-siècle».

COQUIO, Catherine : Professeur de Littérature comparée à l'Université de Poitiers. Responsable éditoriale, en particulier, de Fiction et connaissance (L'Harmattan, 1998), Parler des camps, penser les génocides (Albin Michel, 1999). Auteur de nombreux articles sur les littératures du pessimisme, le témoignage et la théorie critique, Catherine Coquio anime régulièrement des séminaires dans le cadre de l'Association internationale de recherches sur les crimes contre l'humanité et les génocides (AIRCRIGE).

DONATI, Riccardo : Doctorant à l'Université de Florence. Sa thèse dirigée par A. Dolfi porte le titre : « Potere, scrittura e piacere nella letteratura veneziana al tramonto della Serenissima (1750-1797) ».

KUBLER, France : Doctorante à l'Université de Reims. Sa thèse dirigée par É. Stead porte le titre : « Rodolphe Bresdin et la littérature ».

LEHNERT, Gertrud : Professeur à l'Université de Potsdam. Elle est l’auteur, en particulier, des ouvrages suivants : Maskeraden und Metamorphosen. Als Männer verkleidete Frauen in der Literatur von Gertrud Lehnert von Koenigshausen + Neumann G (Broschiert - Juli 1998) ; Wir werden immer schöner. Lesben setzen Trends von Gertrud Lehnert von Krug & Schadenberg (Gebundene Ausgabe - September 2002) ; Frauen, die man kennen muss. Von Maria Sibylla Merian bis Anna Freud von Gertrud Lehnert von Aufbau Tb (Broschiert - September 2006) ; Schnellkurs Europäische Literatur. von Gertrud Lehnert von Dumont Literatur und Kunst Verlag (Broschiert - Oktober 2006).

LÉTOUBLON, Françoise : Professeur de langue et de littérature grecques à l'Université Stendhal-Grenoble-III. Elle a été nommée docteur honoris causa de l’Université de Genève le 5 juin 2003. Membre de l’Institut universitaire de France, elle a aussi enseigné à l’EPHE. Parmi ses ouvrages les plus récents, on citera : Homère en France après la Querelle (1715-1900, Actes du colloque de Grenoble (23-25 octobre 1995) édités par Françoise Létoublon et Catherine Volpilhac-Auger avec la collaboration de Daniel Sangsue (Paris, Champion, janvier 1999, 536 pages), Le mythe d’Orphée chez Ovide (Paris, ADAPT, 2001), La Mythologie et l’Odyssée. Hommage à Gabriel Germain, Genève, Droz, éd. par André Hurst et Françoise Létoublon (2002). Elle est responsable de revues : Epea Pteroenta. Bulletin du Centre international d’Études homériques, et Gaia, Revue internationale interdisciplinaire sur Homère et la Grèce archaïque.

LIANDRAT-GUIGUES, Suzanne : Professeur d'esthétique et d'histoire du cinéma à l'Université de Lille-III. Spécialiste de Visconti, Rivette et Godard, elle est l'auteur, en particulier, d'Images du temps dans "Vaghe stelle dell'Orsa" de L. Visconti (Presses de la Sorbonne nouvelle, 1995), Le Couchant et l'Aurore (Klincksieck, 1999), Esthétique du mouvement cinématographique (Klincksieck, 2005). En collaboration avec J.L. Leutrat : Penser le cinéma (Klincksieck, 2001), Jean-Luc Godard : simple comme bonjour (L'Harmattan, 2004), Jean-Daniel Pollet : Tours d'horizon (éd. de l'Oeil, 2005).

LIFSCHITZ, Avi : Doctorant à l'Université d'Oxford. Sa thèse porte le titre : « Debating language : Academic Discourse and Public Controversy at the Berlin Academy under Frederick the Great ».

LITAUDON, Marie-Pierre : Doctorante à l'Université de Rennes-II. Sa thèse dirigée par I. Nières­-Chevrel porte le titre : « Les abécédaires de l'enfance dans la culture du XXe siècle - Domaines anglophones et francophones (1880-2000) ».

MAURANNE, Estelle : Doctorante à l'Université Marc-Bloch-Strasbourg II. Sa thèse dirigée par P. Dethurens porte le titre : « Les mythes de la connaissance : Prométhée, Le Diable, Merlin, Faust et Dracula ».

MAURON, Véronique : Professeur à l'Université de Lausanne. Ses domaines de recherche sont l'analyse des représentations et la construction du regard. Depuis 2003, elle dirige un programme de recherche intitulé La procréation et ses représentations mettant en résonance des images médicales produites dans le laboratoire de l'Unité de médecine de la reproduction du CHUV-Lausanne et des images issues du monde artistique. Spécialiste de l'art du XXe siècle et de l'art contemporain, ses principales publications dans ce domaine sont Oskar Kokoschka, Figures et voyages (Villa dei Cedri, 1995), Le signe incarné. Ombres et reflets dans l'art contemporain (Hazan, 2001), L'exposition comme genre artistique (Lausanne, EPFL-ENAC, 2003). Responsable éditoriale (en collaboration avec Claire de Ribaupierre) de Marcel Brion, les chambres de l'imaginaire (Payot/Centre de recherches sur les lettres romandes), Figures de l'idiot (Léo Scheer, 2004).

MELOT, Michel : Ancien directeur du Département des Estampes et de la Photographie de la Bibliothèque nationale, ancien directeur de la Bibliothèque publique d'Information de Beaubourg et président du Conseil supérieur des Bibliothèques. Il est l'auteur, en particulier, de L'Image dans les bibliothèques (1995) et Nouvelles Alexandries. Les grands chantiers de bibliothèques dans le monde (1996) aux éditions du Cercle de la librairie et de La Sagesse du Bibliothécaire (L'œil neuf, 2004).

MIQUEL, André : Ancien administrateur de la Bibliothèque nationale, ancien Directeur du Collège de France. Arabisant, il est l'auteur, en particulier, de L'Amour poème, anthologie des poèmes de Majnûn (Sindbad, 1984), La Géographie du monde musulman jusqu'au milieu du XIe siècle (École des hautes études en sciences sociales, 1963-1988, 4 vol.). Responsable éditorial (notes & traduction, en collaboration avec Jamel Eddine Bencheikh ) des Mille et une nuits chez Gallimard dans la Bibliothèque de la Pléiade (2006). André Miquel est également écrivain : Vive la Suranie ! (Flammarion, 1978), Laylâ, ma raison (Seuil, 1984), L'Inaccompli (Seuil, 1989), La Bibliothèque des amants (Fayard, 1997).

NIES, Fritz : Professeur à l'Université Heinrich-Heine, Düsseldorf. Il est l'auteur, en particulier, de Französiche Literatur in deutscher Sprache. Eine kritische Bilanz (Düsseldorf, Droste, 1986), Ein "unmögliches Fach" : Bilanz und Perspektiven der Romanistik (Tübingen, Narr, 1988), Spiel ohne Grenzen ? Zum deutch-französischen Transfer in den Geistes - und Sozialwissenschaften (Tûbingen, Narr, 2002), Les enjeux scientifiques de la traduction. Échanges franco-allemands en sciences humaines et sociales (Paris, éd. des Sciences de l'Homme, 2004).

PARIZET, Sylvie : Maître de conférences en Littérature comparée à l'Université de Paris X-Nanterre. Elle travaille plus particulièrement sur la présence des mythes d’origine biblique dans la littérature contemporaine. Elle a dirigé le volume Le défi de Babel. Un mythe littéraire pour le XXIe siècle (Paris, Chantal Desjonquères, 2001) et vient de publier, en collaboration avec Claude Vigée, Les portes éclairées de la nuit (Paris, Le Cerf, 2006).

PESLIER Julia : Doctorante à l'Université de Paris-VIII. Sa thèse dirigée par T. Samoyault porte le titre : « L'oeuvre-chantier et les variations faustiennes chez F. Pessoa et P. Valéry ou l'esthétique de l'inachèvement ».

SEURAT, Alexandre : Élève de l'ENS-Lyon ; Doctorant à l'Université de Paris III-Sorbonne Nouvelle. Son DEA dirigé par J.P. Morel porte le titre : « La représentation du délire dans le roman des années 1920aux années 1940 - Céline, Cendrars, Döblin, Hesse, Joyce, Woolf ».

SGARD, Jean : Professeur émérite à l'Université Stendhal-Grenoble-III. Il est l’auteur, en particulier, de Prévost romancier (Corti, 1968), de L'Abbé Prévost, labyrinthes de la mémoire (PUF, 1986), il a dirigé le Dictionnaire des journaux (1600-1789), (Voltaire Foundation, 1991), le Dictionnaire des journalistes (1600-1789), (Voltaire Foundation, 1999), les Oeuvres complètes de Crébillon, (Classiques Garnier, 4 vol., 1999-2002), et il est l’auteur de la Vie de Prévost (Presses de l'Université Laval, 2006).

STEIMBERG, Alejo : Doctorant à l'Université d'Extremadura. Sa thèse dirigée par Enrique Santos Unamuno porte le titre : « Survivance et transformations des mécanismes du fantastique après la « mort» du genre: l'absurde, l'insolite, la fiction paranoïaque ».

VITALI, Ilaria : Doctorante à l'Université de Bologne. Sa thèse dirigée par P. U. Calzolari porte le titre : « Entre Shéhérazade et le Net. L'atelier du roman maghrébin au carrefour de l'Orient et de l'Occident ».

VOGT, Margrit : Doctorante à l'Université de Humbolt-Berlin. Sa thèse dirigée par E. Osterkamp porte le titre : « Mots et valeurs d'art : la critique d'art en Allemagne dans les périodiques du XVIIIe siècle ».

 

 

 

 

 

 

 

Table des matières

 

Valérie Deshoulières
Avant-propos :
L'Europe en bibliothèque(s) - Savoir mort et connaissance vivante -

André Miquel
Le lendemain de la mille et unième nuit…

 

Généalogie d'une utopie

Les catalogues de bibliothèques ou l'Ordre rêvé

Michel Melot
Géopolitiques comparées des bibliothèques - Orient et Occident ; pays catholiques et pays protestants -

Françoise Létoublon et Jean Sgard
Le catalogue comme représentation de la bibliothèque - de l'ordre de Mgr de Caulet aux hypercatalogues virtuels -

Margrit Vogt
Les différents types de bibliothèques allemandes du XVIIIe siècle et leur apparition, travestissement ou disparition dans la littérature.

Fritz Nies
L'imaginaire des images: rats de bibliothèque vus par l'iconographie

Ilaria Vitali
Shéhérazade, la boîte et le labyrinthe. L'influence de la bibliothèque des Nuits chez Salim Bachi.

 

Mémoire du monde, mémoire de la littérature

Mythes et intertextualité

Anne Bourse et Julia Peslier
La bibliothèque en acte(s). Trois scénographies possibles des imaginaires de la Bibliothèque

Estelle Mauranne
Les livres de Faust : littérature, magie et alchimie.

Sylvie Parizet
Bibliothèques de Babel: ordre ou chaos?

 

La bibliothèque, miroir psychique

 "Déballage" de songes

Nathalie Chatelain
Un écrin en forme de tombeau.

Alejo Steimberg
Temple du savoir, centre du pouvoir : le motif de la bibliothèque dans "The Dunwich Horror" de H.P. Lovecraft et Titus Groan de M. Peake.

Gertrud Lehnert
La bibliothèque - modèle du monde réel, miroir du monde psychique (A. Szerb, E. Canetti, V. Woolf)

Alexandre Seurat
Rêves de bibliothèques : passage des frontières chez E. Canetti, A. Tabucchi et D. Kis.

La mélancolie du Savoir

Fureurs de l'Histoire

Riccardo Donati
Trimalchio, Birotteau, Gatsby : quelques remarques sur la bibliothèque du "parvenu".

Philippe Chardin
"Vivre comme on lit". L'imaginaire de la bibliothèque et de la lecture dans l'œuvre de R. Musil.

Emmeline Céron
Les bibliothèques paradoxales dans L'Homme sans qualités de R. Musil, Un Généraldans la bibliothèque d'I. Calvino, La Nausée de J.P. Sartre et Une vie d'I. Svevo.

Catherine Coquio
Les bibliothèques de Walter Benjamin : collection et passages.

Marie-Pierre Litaudon
La bibliothèque selon Walter Benjamin - Un imaginaire dans le pli des passions enfantines -

 

Les fantômes de la bibliothèque

Des empreintes et des ombres

France Kubler
Rodolphe Bresdin, artiste lecteur : la source littéraire dans La Comédie de la mort.

Caroline Andriot-Saillant
Les rayons et les ombres de la bibliothèque dans la poésie contemporaine : fantômes d'un imaginaire (J.L. Borges et G. Macé).

Véronique Mauron
Combustion des livres, naissance des images : l'exemple de Claudio Parmiggiani.

Suzanne Liandrat-Guigues
L'inconnue de la B.N. À partir de Toute la mémoire du monde d'A. Resnais (1956)

 

Bibliographie

Annexe : présentation des auteurs